http://www.librairiedutemple.fr/7825-thickbox_default/le-monde-disparu-les-juifs-polonais-photos-1918-1939.jpg Agrandir

LE MONDE DISPARU Les juifs polonais 1918-1939

Expédition sous 2 à 3j sous réserve de disponibilité

Avec cet album, la maison d’édition Boni Libri vous propose une plongée dans l’histoire de la Pologne des années 1920 à 1930. Dans cette partie de l’Europe vivait depuis plus d’un millier d’années une partie conséquente de la diaspora juive. Varsovie, capitale de la Pologne, était alors la deuxième plus grande ville juive du monde après New-York. Aussi, sur les 462 photos que contient l’ouvrage

...

Plus de détails

Référence :

9788393440481

Auteur

Dulik Leszek / Zieliński Kondrad 

Editeur

Boni Libri 

Pages

392 p. 

Format

31.5 x 23.5 x 2.5 cm 

Reliure

Broché 

Illustration

Photographies noir et blanc 

Date de parution

01/03/2016 

EAN13

9788393440481

Disponibilité :

Disponible

62,00 €

Quantité :

Avec cet album, la maison d’édition Boni Libri vous propose une plongée dans l’histoire de la Pologne des années 1920 à 1930. Dans cette partie de l’Europe vivait depuis plus d’un millier d’années une partie conséquente de la diaspora juive. Varsovie, capitale de la Pologne, était alors la deuxième plus grande ville juive du monde après New-York. Aussi, sur les 462 photos que contient l’ouvrage, nous avons cherché à montrer l'exceptionnelle beauté de ce monde riche de sa culture et de sa diversité.
L’album est divisé en huit parties thématiques, chacune accompagnée d’un véritable arsenal de commentaires sur le contexte historique des photographies. À la lecture de ce recueil de clichés, vous partirez à la découverte des petites villes juives de Pologne, depuis les synagogues, véritables chefs-d’oeuvre d’architecture, aux maisons des Zaddiks. Nous avons travaillé à vous faire survoler cette société que formait l’ensemble de la communauté civile avec ses clubs de sport, ses partis politiques, sans oublier ses intellectuels, piliers de la vie culturelle. Beaucoup d’entre eux tissaient des relations étroites avec la France où ils avaient étudié, vécu et souvent pratiqué leur art. Parmi eux, il est important de citer quelques incontournables comme Mela Muter, Wanda Landowska et Artur Rubinstein. Dans cet album, nous ne nous défilons pas face au thème difficile de l’holocauste, au contraire, nous pointons du doigt le drame de l’époque qui est l’enracinement et la propagation de l'antisémitisme.
Les protagonistes de ces quelques centaines de pages sont autant de visages appartenant aussi bien à des personnalités influentes qu’au commun des mortels, du plus riche au plus pauvre. Comme à travers une fenêtre dans le temps, nous les observons dans leur travail, pendant leur repos, s’activant dans leur foyer et dans les rues. Ces scènes de la vie quotidienne portent un message glaçant, celui du calme avant la tempête. Ce sont des images prises peu avant les exactions de la Seconde Guerre mondiale et leurs protagonistes ne sont pas encore conscients qu’eux-mêmes et leur monde sont sur le point de disparaître.
“Feuilleter les pages de ce livre, c’est faire un voyage dans l’espace et le temps, qui aura certainement un sens différent pour chaque lecteur. Néanmoins, presque tous trouveront qu’examiner et réexaminer ces magnifiques photos, que lire et relire ces textes ramène ce monde perdu un peu plus près de nous, tout en nous en disant plus sur nous-­mêmes”, écrit Shaul Stampfer, professeur de l’université Hébraïque de Jérusalem.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Donner votre avis