http://www.librairiedutemple.fr/1405-thickbox_default/la-philosophie-juive.jpg Agrandir

LA PHILOSOPHIE JUIVE

Expédition sous 2 à 3j sous réserve de disponibilité

Parler de «philosophie juive», c'est parler de la rencontre du judaïsme et de la philosophie telle qu'elle s'était développée depuis ses origines. En ...

Plus de détails

Référence :

220026409

Auteur

Hayoun Maurice-ruben 

Editeur

Armand colin 

Pages

445 p. 

Format

25 x 17 cm 

Reliure

Broché 

Date de parution

14/10/2004 

Disponibilité :

Disponible

42,20 €

Quantité :

Parler de «philosophie juive», c'est parler de la rencontre du judaïsme et de la philosophie telle qu'elle s'était développée depuis ses origines. En ce sens, il y a une philosophie juive comme il y a une philosophie chrétienne ou une philosophie musulmane. Se pencher sur elle, c'est opérer un retour sur le judaïsme lui-même: quelle est l'essence de ce dernier? Qu'est-ce qu'être juif? Les deux questions n'ont cessé de préoccuper les têtes pensantes du judaïsme... Après la chute du Temple et la dispersion qui s'ensuivit, les Juifs, loin de se retrancher derrière les quatre coudées de leur tradition religieuse, tentèrent la grande aventure de se confronter à l'autre pour mieux se connaître et dialoguer.Mais s'intéresser à la philosophie juive c'est aussi, et dans le même mouvement, s'interroger sur les juifs en philosophie, donc sur les effets sur la pratique et les orientations des juifs philosophes de leur imprégnation, assumée, questionnée ou écartée, par le judaïsme et de leur réflexion et de leurs attentes quant au sort qui fut celui du peuple juif en Occident.C'est, enfin, tenter de dégager le fil juif de la trame philosophique: l'ouverture de la pensée juive à l'universel et la pleine conquête par la philosophie de sa portée universelle par intégration de son «thème» juif sont une même affaire qui engage l'avenir.Ce livre est le premier - depuis Julius Guttmann (Munich, 1933) - qui traite ainsi la philosophie juive comme un ensemble, depuis la Bible et le Talmud jusqu'aux contemporains. Il est aussi le premier à considérer la mystique comme partie intégrante de cet ensemble. Il souligne les continuités, l'inscription des Lumières de Berlin dans celles de Cordoue, et suit la migration de la pensée juive de l'hébreu à l'arabe puis à l'allemand.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Donner votre avis