http://www.librairiedutemple.fr/1357-thickbox_default/walter-benjamin--avertissement-d-incendie.jpg Agrandir

WALTER BENJAMIN : AVERTISSEMENT D'INCENDIE

Expédition sous 2 à 3j sous réserve de disponibilité

Nous sommes habitués à classer les philosophies de l'histoire selon leur caractère progressiste ou conservateur, révolutionnaire ou nostalgique du pas

...

Plus de détails

Référence :

213051762

Auteur

Lowy Michael 

Editeur

Puf 

Pages

136 p. 

Format

22 x 15 cm 

Reliure

Broché 

Date de parution

17/5/2001 

Disponibilité :

Epuisé chez l'éditeur

15,07 €

Ajouter au panier

Nous sommes habitués à classer les philosophies de l'histoire selon leur caractère progressiste ou conservateur, révolutionnaire ou nostalgique du passé. Walter Benjamin échappe à ces classifications. C'est un critique révolutionnaire de la philosophie du progrès, un nostalgique du passé qui rêve de l'avenir, un romantique partisan du matérialisme. Il est, dans tous les sens du mot, inclassable. Les thèses Sur le concept d'histoire de 1940 sont son dernier écrit, rédigé peu avant son suicide - suite à l'échec de sa tentative d'échapper à la Gestapo et à ses collaborateurs français. Quelques pages qui constituent l'un des textes les plus importants du XXe siècle, et peut-être le document le plus significatif dans la pensée critique depuis les «Thèses sur Feuerbach» de Marx. Texte allusif, voire sybillin, cependant, dont l'hermétisme est constellé d'images et d'allégories, semé de paradoxes, traversé d'intuitions qui ont déconcerté les plus grands lecteurs. L'objectif de ce livre est moins de juger les Thèses de Benjamin que d'essayer de les comprendre. La lecture ici proposée n'a pas vocation à être la plus correcte, la plus vraie ou la plus scientifique. Mais, là où tant d'autres ne voient que contradiction ou ambiguïté, elle met en évidence une cohérence fondamentale, dont la clé est constituée par l'affinité élective (au sens de Goethe) construite par Benjamin entre trois discours hétérogènes : le romantisme allemand, le messianisme juif, le marxisme révolutionnaire, dont son écriture produit au bout du compte une sorte de fusion alchimique. Plutôt qu'une interprétation, c'est une ouverture de l'histoire que Benjamin a entendu opérer par ce moyen.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Donner votre avis