http://www.librairiedutemple.fr/1382-thickbox_default/la-france-au-crepuscule.jpg Agrandir

LA FRANCE AU CREPUSCULE

Expédition sous 2 à 3j sous réserve de disponibilité

La philosophie a-t-elle quelque chose à dire sur le monde contemporain ? Peut-elle intervenir dans des débats publics pour contribuer à éclaircir le...

Plus de détails

Référence :

213053966

Auteur

Drai Raphael 

Editeur

Puf 

Pages

119 p. 

Format

20 x 14 cm 

Reliure

Broché 

Date de parution

16/1/2004 

Disponibilité :

Disponible

14,07 €

Quantité :

La philosophie a-t-elle quelque chose à dire sur le monde contemporain ? Peut-elle intervenir dans des débats publics pour contribuer à éclaircir leurs enjeux et aider à mieux définir les conditions d'une réponse ? La collection «Intervention philosophique» a pour ambition de montrer que l'on peut répondre positivement à ces deux questions. Il n'y a pas de philosophie sans exercice de la raison. Mais outre ses usages spéculatif et pratique, la raison philosophique a également une fonction de critique publique. C'est cet effet public de la philosophie qu'il s'agit de restituer par la publication de textes prenant position sur des questions d'actualité.Le 22 janvier 2003 la France célébrait le quarantième anniversaire du Traité de l'Élysée qui scellait son amitié avec l'Allemagne. Quelques semaines plus tard, elle se retrouvait en opposition avec les États-Unis mais aussi la Grande-Bretagne, l'Espagne et d'autres pays membres de l'Union européenne au sujet de la guerre en Irak. Cette position inattendue ne constitue-t-elle pas une étrange mais véritable défaite diplomatique ?La France vit un véritable bouleversement de sa sociologie politique et religieuse qui influe directement sur ses choix stratégiques. Les exigences de cette nouvelle «diplomatie intérieure» s'engrènent aux difficultés qu'elle rencontre pour faire prévaloir sa conception de l'ordre public et de la laïcité face à des communautés en mal d'intégration. Mais comment cette intégration pourrait-elle réussir alors que sévit une dégradation économique que l'on s'obstine à qualifier de «crise» ? L'épuisement des modèles politiques français ne saurait se comprendre à son tour sans prendre la mesure de l'effondrement qui caractérise le domaine d'une «pensée» de moins en moins pensante.Au-delà de toute lamentation sur le «déclin» de la République française, le présent ouvrage en appelle au contraire à son sens du dépassement.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Donner votre avis