COMMENT J'AI VIDE LA MAISON DE MES PARENTS
  • COMMENT J'AI VIDE LA MAISON DE MES PARENTS

COMMENT J'AI VIDE LA MAISON DE MES PARENTS

L'héritage n'est pas un cadeau. Comment recevoir des choses que l'on ne vous a pas données ? Comment vider la maison de ses parents sans liquider leur
En savoir plus
12,38 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
L'héritage n'est pas un cadeau. Comment recevoir des choses que l'on ne vous a pas données ? Comment vider la maison de ses parents sans liquider leur passé, le nôtre ? Les premiers jours, je me persuadai que j'allais « ranger » et non pas « vider » la maison de mes parents. Il m'arriva plusieurs fois de prononcer un verbe pour l'autre. Combien sommes-nous à vivre sans en parler à personne ce deuil qui nous ébranle ? Comment oser raconter ce désordre des sentiments, ce méli-méle de rage, d'oppression, de peine infinie, d'iréalité, de révolte, de remords et d'étrange liberté qui nous envahit ? À qui avouer sans honte ou culpabilité ce tourbillon de passions ? À tout âge on devient orphelin. L.F. LYDIA FLEM COMMENT J'AI VIDÉ LA MAISON DE MES PARENTS L'héritage n'est pas un cadeau. Comment recevoir des choses que l'on ne vous a pas données ? Comment vider la maison de ses parents sans liquider leur passé, le nôtre ? Les premiers jours, je me persuadai que j'allais «ranger» et non pas «vider» la maison de mes parents. Il m'arriva plusieurs fois de prononcer un verbe pour l'autre. Combien sommes-nous à vivre sans en parler à personne ce deuil qui nous ébranle ? Comment oser raconter ce désordre des sentiments, ce méli-mélo de rage, d'oppression, de peine infinie, d'irréalité, de révolte, de remords et d'étrange liberté qui nous envahit ? À qui avouer sans honte ou culpabilité ce tourbillon de passions ? À tout âge on devient orphelin. L. F.
Référence
202065381
Auteur
Flem Lydia
Editeur
Seuil
Pages
151 p.
Format
18 x 11 cm
Reliure
Broché sous jaquette
Date de parution
3/9/2004
ISBN
2020653818

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus