EFFROYABLES JARDINS
  • EFFROYABLES JARDINS

EFFROYABLES JARDINS

"Certains témoins mentionnent qu'aux derniers jours du procès de Maurice Papon, la police a empêché un clown de rentrer dans la salle d'audience. [...
En savoir plus
5,02 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
"Certains témoins mentionnent qu'aux derniers jours du procès de Maurice Papon, la police a empêché un clown de rentrer dans la salle d'audience. [...] L'ancien secrétaire général de la préfecture a peut-être remarqué ce clown mais rien n'est moins sûr. Par la suite l'homme est revenu régulièrement sans son déguisement à la fin des audiences et aux plaidoiries. À chaque fois, il posait sur ses genoux une mallette dont il caressait le cuir tout éraflé. Un huissier se souvient de l'avoir entendu dire après que le verdict fut tombé: - Sans vérité, comment peut-il y avoir de l'espoir?" L'auteur dédie ce court texte lumineux, émouvant et métaphorique à la mémoire de son grand-père, ancien combattant à Verdun et de son père, ancien résistant. Le deuxième volet d'Effroyables Jardins a paru en 2002 aux éditions Joëlle Losfeld sous le titre Aimer à peine.
Référence
284412164
Auteur
Quint Michel
Editeur
Joelle losfeld
Pages
62 p.
Format
19 x 13 cm
Reliure
Poche
Date de parution
3/6/2003
ISBN
2844121640

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus