LES ROSENBERG, LA CHAISE ELECTRIQUE POUR DELIT D'OPINION
  • LES ROSENBERG, LA CHAISE ELECTRIQUE POUR DELIT D'OPINION

LES ROSENBERG, LA CHAISE ELECTRIQUE POUR DELIT D'OPINION

La condamnation à mort d'Ethel et Julius Rosenberg au printemps 1951 a suscité des vagues de manifestations dans le monde. Leur exécution continue d'a
En savoir plus
20,00 €
  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
La condamnation à mort d'Ethel et Julius Rosenberg au printemps 1951 a suscité des vagues de manifestations dans le monde. Leur exécution continue d'alimenter de nombreuses controverses. Condamnés pour s'être livrés à des activités d'espionnage au profit de l'URSS, militants «politiquement incorrects», ils furent avant tout les victimes expiatoires de la Guerre froide. La querelle, qui tourne exclusivement autour des faits - Gérard A. Joeger les rappelle avec minutie -, ne dit rien sur le fond de l'«Affaire Rosenberg». Un regard sur l'attitude des accusés pendant leur procès, leur silence devant les juges, permet de proposer aujourd'hui une conclusion dont les origines se trouvent dans la psychologie des personnages. Au-delà des jugements sur leur innocence ou leur culpabilité, leur geste de liberté face à l'accusation ne doit pas être considéré comme un épiphénomène de l'Histoire, mais bien comme un acte de résistance contre la «chasse aux sorcières». Cinquante ans, alors que de nombreuses voix sélèvent aux États-Unis contre les menaces qui pèsent sur les libertés civiques - comme dans de nombreux autres pays démocratiques -, la question posée par l'auteur est décisive: qu'avons-nous fait de l'héritage moral des Rosenberg et du devoir de résister à la raison d'État qu'ils nous ont légués?
Référence
286645492
Auteur
Jaeger Gerard
Editeur
Du felin
Pages
324 p.
Format
24 x 16 cm
Reliure
Broché
Date de parution
25/4/2003
ISBN
2866454928

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus