NATURALISATION DES JUIFS EN FRANCE AU XIXE SIECLE
  • NATURALISATION DES JUIFS EN FRANCE AU XIXE SIECLE

NATURALISATION DES JUIFS EN FRANCE AU XIXE SIECLE

Tandis que les partisans de l'émancipation rêvaient de «régénérer» les Juifs en les fondant dans la population française et en leur faisant adopter de
En savoir plus
25,71 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
Tandis que les partisans de l'émancipation rêvaient de «régénérer» les Juifs en les fondant dans la population française et en leur faisant adopter des «professions utiles», le cauchemar de ses opposants était de voir arriver en masse une population non «intégrable». De 40 000 au début du XIXe siècle, les Juifs de France sont près de 100 000 avant la perte de l'Alsace-Lorraine en 1871. Qui sont ces Juifs arrivés au cours du XIXe siècle ? Comment se sont-ils intégrés à la population juive déjà présente et à la population française ? A travers les parcours singuliers ou collectifs, en rapprochant les discours et les réalités (statistiques en particulier), en inscrivant les migrations juives dans l'histoire des migrations internationales et dans l'histoire économique de la France, l'auteur remet en cause aussi bien les critères pour juger de l'intégration des migrants que les lieux communs sur la spécificité des migrations juives ou de leurs structures socioprofessionnelles. Anne Lifshitz-Krams affirme ainsi l'existence d'un «modèle à la française» qui repose sur un besoin et une volonté réciproques d'intégration.
Référence
227106002
Auteur
Lifshitz-krams Anne
Editeur
Cnrs
Pages
304 p.
Format
24 x 16 cm
Reliure
Broché
Illustration
illustrations en noir et blanc
Date de parution
13/3/2002
ISBN
2271060028

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus