HISTORIOGRAPHIE ISRAELIENNE AUJOURD'HUI
  • HISTORIOGRAPHIE ISRAELIENNE AUJOURD'HUI

HISTORIOGRAPHIE ISRAELIENNE AUJOURD'HUI

Ce volume est le premier d'une publication annuelle et thématique du Centre de recherche français de Jérusalem. Il est consacré cette année aux nouvel
En savoir plus
25,71 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
Ce volume est le premier d'une publication annuelle et thématique du Centre de recherche français de Jérusalem. Il est consacré cette année aux nouvelles perspectives de l'histoire en Israël, et aux âpres polémiques suscitées par les travaux d'une génération de chercheurs qui se sont qualifiés eux-mêmes de " nouveaux historiens " et ont commencé à publier leurs recherches à une période où la société traversait une crise d'identité politique et morale, en particulier à partir de la guerre du Liban et de l'Intifada. Depuis une quinzaine d'années donc, un vent iconoclaste souffle sur l'histoire, immédiate bien sûr, mais également ancienne ou médiévale, et sur l'ensemble des sciences humaines. À l'heure où l'on vient de célébrer le centenaire du projet visionnaire de Theodor Herzl et les cinquante ans du jeune Etat d'Israël, ces débats - académiques dans un premier temps, mais très vite devenus des thèmes de discorde nationale - ont mis à mal les mythes fondateurs de la nation, comme ils ont imputé à l'historiographie héroïque de l'Etat la " fabrication " d'une histoire conforme aux intérêts de ses dirigeants. En partie lié à l'ouverture d'archives jusque-là inaccessibles, ce phénomène nous incite à constater l'étendue des mutations de l'identité et de la culture politique israéliennes. Avant-propos, Florence Heymann Introduction, Michel Abitbol L'histoire d'israël parmi les chardons : l'histoire face aux autres disciplines, Amos Funkenstein La croisée des chemins : La Hagadah de la Pâque juive et les Pâques chrétiennes, Israêl Yaacov Yuval La contribution de la Kabbale d'Abraham Abulafia à la connaissance de la mystique juive, Moshe Idel Un problème historiographique : l'attitude de David Ben-Gourion vis-à-vis des Juifs d'Europe pendant la Shoah, Dina Porat La nouvelle historiographie : israêl confronté à son passé, Benny Morris La révolution silencieuse : le mythe, la science et leur rapport, Israêl Bartal Mémoire et identité : sociologie du débat des historiens en israêl, Uri Ram Abstracts Ce volume est le premier d'une publication annuelle et thématique du Centre de recherche français de Jérusalem. Il est consacré cette année aux nouvelles perspectives de l'histoire en Israël, et aux âpres polémiques suscitées par les travaux d'une génération de chercheurs qui se sont qualifiés eux-mêmes de " nouveaux historiens " et ont commencé à publier leurs recherches à une période où la société traversait une crise d'identité politique et morale, en particulier à partir de la guerre du Liban et de l'Intifada. Depuis une quinzaine d'années donc, un vent iconoclaste souffle sur l'histoire, immédiate bien sûr, mais également ancienne ou médiévale, et sur l'ensemble des sciences humaines. À l'heure où l'on vient de célébrer le centenaire du projet visionnaire de Theodor Herzl et les cinquante ans du jeune Etat d'Israël, ces débats - académiques dans un premier temps, mais très vite devenus des thèmes de discorde nationale - ont mis à mal les mythes fondateurs de la nation, comme ils ont imputé à l'historiographie héroïque de l'Etat la " fabrication " d'une histoire conforme aux intérêts de ses dirigeants. En partie lié à l'ouverture d'archives jusque-là inaccessibles, ce phénomène nous incite à constater l'étendue des mutations de l'identité et de la culture politique israéliennes.
Référence
227105598
Auteur
Collectif
Editeur
Cnrs
Pages
249 p.
Format
24 x 16 cm
Reliure
Broché
Date de parution
6/5/1998
ISBN
2271055989

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus