LA GUERRE DES SIX JOURS -  LA VICTOIRE ET LE POISON
  • LA GUERRE DES SIX JOURS -  LA VICTOIRE ET LE POISON

LA GUERRE DES SIX JOURS - LA VICTOIRE ET LE POISON

En juin 1967, le jeune Etat juif est contraint, pour la troisième fois depuis sa création en 1948, de faire face à un conflit armé. A la stupéfaction
En savoir plus
16,19 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
En juin 1967, le jeune Etat juif est contraint, pour la troisième fois depuis sa création en 1948, de faire face à un conflit armé. A la stupéfaction générale, les Juifs parviennent en six jours, au prix d'une action foudroyante, à repousser la puissante offensive de la coalition de huit Etats arabes menée par l'Egypte du président Nasser. Non seulement ils mettent en fuite les militaires, mais encore ils poussent l'audace jusque devant les murs de Damas. Mais voilà que cette nouvelle victoire a soudain un goût de poison. Pour les pays musulmans, le coup en effet est trop rude. Dès lors, avec l'aide des Soviétiques, ils vont mettre en place la plus grande machination médiatique du siècle pour tenter de contaminer les esprits et de retourner l'opinion. De victimes, les Juifs vont devenir les voleurs de la terre des Arabes, ou plutôt d'un « peuple palestinien » inventé pour la circonstance. De même les agents du KGB vont façonner, jusque dans les moindres détails, l'image mythique d'un Yasser Arafat, dont l'uniforme de baroudeur et la barbe de trois jours de guérillero devront réveiller dans l'inconscient collectif mondial l'image adorée de Che Guevara et susciter la sympathie des mouvements de la gauche européenne. Le poison est injecté dans la conscience internationale et plus rien ne peut l'arrêter ... Pour la première fois, au prix d'une enquête méticuleuse et souvent délicate, cette machination est démontée dans un livre. Sans langue de bois, en s'appuyant sur des documents rares, sur des détails troublants, Raphaël Delpard, avec un souci d'historien peu enclin à se laisser bercer par les légendes modernes, met en lumière l'une des plus grandes falsifications de l'Histoire. Et plus encore, il nous donne à prendre la mesure de ses conséquences, car ce renversement des rôles savamment orchestré n'en finit pas, quarante ans plus tard, de nourrir de ses clichés l'antisémitisme du temps présent.
Référence
9782848861241
Auteur
Delpard Raphael
Editeur
Lucien souny
Pages
236 p.
Format
24 x 16 cm
Reliure
Relié
ISBN
9782848861241

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus