LE MORT QU'IL FAUT
  • LE MORT QU'IL FAUT

LE MORT QU'IL FAUT

Pour les déportés de Buchenwald, la vie se réduit à peu de chose : la ration de pain du matin, le refuge des latrines du petit camp, et chaque dima
En savoir plus
3,81 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
Pour les déportés de Buchenwald, la vie se réduit à peu de chose : la ration de pain du matin, le refuge des latrines du petit camp, et chaque dimanche, la voix douce de la chanteuse Zarah Leander. Parfois, la survie a le visage du «mort qu'il faut» : son voisin, son meilleur ami, son frère, un inconnu. Juste quelqu'un qui vous ressemble assez pour, dans sa mort, vous redonner une identité, une vie. Cela pourrait être un scénario de science-fiction, c'est le récit-témoignage d'une histoire hallucinante, où les mots : générosité, cruauté, solidarité, violence s'écrivent tous en majuscules. L'accompagnement pédagogique rappelle précisément le contexte historique et politique de l'oeuvre. Le récit, qui emprunte à la fois à la fiction romanesque et au biographique, fait l'objet d'une étude narrative précise. L'importance de la culture, la question du désir, l'acceptation de la souffrance, thèmes qui traversent Le mort qu'il faut, sont l'objet de développements nourris. Une longue interview exclusive de Jorge Semprun éclaire les intentions de l'écrivain. Récit (XXe siècle) recommandé à partir de la classe de troisième.
Référence
207030136
Auteur
Semprun Jorge
Editeur
Gallimard
Pages
318 p.
Format
18 x 13 cm
Reliure
Poche
Illustration
illustrations en noir et blanc
Date de parution
27/11/2003
ISBN
2070301362

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus