LES OUBLIES DU SHTETL - YIDDISHLAND
  • LES OUBLIES DU SHTETL - YIDDISHLAND

LES OUBLIES DU SHTETL - YIDDISHLAND

Terre Humaine a publié, avec résolution, quelques-uns des ouvrages essentiels sur le peuple juif de la Shoah. y. L. Peretz est, sans le moindre dout
En savoir plus
23,81 €
  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
Terre Humaine a publié, avec résolution, quelques-uns des ouvrages essentiels sur le peuple juif de la Shoah. y. L. Peretz est, sans le moindre doute, une des personnalités les plus singulières de la culture juive moderne de langue yiddish. Les Oubliés du shtetl nous emmène en terre yiddish nous faisant découvrir cette société méconnue, sans Etat et sans armée, totalement éradiquée par la terreur nazie. Un des grands mérites de ces chroniques, extrêmement vivantes, est de nous révéler que ces communautés n'étaient pas monolithiques mais traversées par des rivalités, expressions de combats d'idées dans une vitalité de parole. Nous rencontrons ainsi les descendants des « éclairantistes ", fils et filles des cc Lumières" ou Haskala, juifs athées, s'opposant avec vigueur aux rabbins orthodoxes qui se tenaient à distance des cours hassidiques influencés par les cercles de kabbalistes et divisés eux-mêmes sur l'interprétation de la Torah. Les hassidim, malgré leur hauteur religieuse, ne s'interdisaient pas de dialoguer, voire de polémiquer avec ces « éclairantistes " anticléricaux qui prônaient souvent un athéisme intégral. Terre Humaine, dont on sait le combat en faveur des minorités, un des levains de l'Histoire, se devait de publier ces chroniques de grande valeur littéraire. Elles nous permettent de découvrir une culture de langue yiddish, imprégnée d'influences allemandes, polonaises et russes. Parallèlement, se révèle une histoire infiniment plus complexe de la Pologne et de l'Europe centrale. De grands courants de pensée aussi essentiels; à replacer dans leur origine, que la psychanalyse ou l'anthropologie en sont directement issus. Le Sund, mouvement de socialisme ouvrier, est né de ces shtetl. Ces chroniques sont des scènes vues avec des descriptions inoubliables d'un humour juif légendaire. Ce livre essentiel est préfacé par Jean Malaurie ; il bénéficie des notes de Nathan Weinstock et d'autres spécialistes, de nombreuses illustrations ainsi que des photographies exceptionnelles de Roman Vishniac. Les Oubliés du shtetl est un livre rare, une petite encyclopédie de la société yiddish. Il participe à un devoir de mé~oire, de réhabilitation et de justice. Né en 1851 à Zamosc, en Pologne, Y. L. Peretz est l'un des plus grands écrivains de langue yiddish. En 189o,lsellVre à une enquête approfondie sur les shtetl qui sera ultérieurement interdite par. le Tsar:';la publication de cette chronique d'une « mission impossible» est une première en France. Il demeure l'un des principaux fondateurs de la littérature yiddish moderi1e.
Référence
9782259204774
Auteur
Peretz Isaac-leib
Editeur
Plon
Pages
400 p.
Format
20 x 13 cm
Reliure
Broché
Illustration
16 illustrations hors texte, 37 illustrations in texte, 1 carte
Date de parution
22/2/2007
ISBN
9782259204774

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus