L' ETHIQUE DU SOUVENIR
  • L' ETHIQUE DU SOUVENIR

L' ETHIQUE DU SOUVENIR

Un officier se fait lyncher par la presse de son pays après avoir, lors d'une cérémonie, oublié le nom d'un de ses jeunes soldats mort peu de temp
En savoir plus
18,10 €
Quantité

  • Expédition sous 2 à 3 jours sous réserve de disponibilité
  • Paiement 100% sécurisé
Un officier se fait lyncher par la presse de son pays après avoir, lors d'une cérémonie, oublié le nom d'un de ses jeunes soldats mort peu de temps avant lors d'une opération. A-t-il commis une faute ? Quel est le rôle du souvenir dans notre vie intime, et dans la vie collective d'une nation ? Sommes-nous dans l'obligation de nous souvenir des gens et des événements passés ? Si oui, de quelle nature est cette obligation ? Le fait de se souvenir ou d'oublier est-il un motif valable de louange ou de condamnation morales ? S'il n'existe pas de morale du souvenir, il existe bien une éthique du souvenir. Elle doit s'efforcer de comprendre en quoi consiste la fidélité au passé. Revivre le passé, ce n'est pas seulement en retrouver le sens, mais toute sa sensibilité.
Référence
208210544
Auteur
Avishai Margalit
Editeur
Climats
Pages
218 p.
Format
21 x 14 cm
Reliure
Broché
Date de parution
2/10/2006
ISBN
208210544X

Nous vous suggérons aussi

Déjà vus